Isola Madre

Isola Madre est un lieu de mystère avec son entourage de jardins splendides qui couvrent cette petite île. La plus distante des îles du Lac Majeur, on peut la rejoindre avec les bateaux de la Navigazione. Fleurs, plantes séculaires, oiseax chanteurs et une très belle villa qui domine le paysage.

Histoire

Les sources historiques indiquent que déjà à la moitié du 9° siècle, il y avait une église avec abside à plan carré et un cimetière.
Il n’est pas impossible qu’il y avait aussi un petit base militaire, un peu comme le castrum de Sant’Angelo qui se trouve sur la petite île de San Giovanni. Il est certain que les cultivations d’oliviers qui s’y trouvaient servaient probablement pour la production d’olives pour des buts sacrés.

Cultivation d’agrumes

A partir de 1501 Lancillotto Borromeo, un des cinq fils de Giovanni III et Cleofe Pio di Carpi, introduit à l’ île Madre, les premières cultivations d’agrumes faits arrivées de la Ligure avec un jardinier spécialiste (“hortolano”) qui les devait surveiller.
Il a ordonné la construction d’un premier noyau de la demeure aristocratique, qui successivement a été agrandie en forme Renaissance à la fin du 16ième siècle par Renato Borromeo. Ce sont les années dans lesquelles une dynastie de “hortolani” s’occupa des soins des jardins, les Della Torre, en habitant sur l’île Madre jusqu’au début du 19ième siècle.
A partir de 1823-1825 environ, par décision des Comtes Giberto V et Vitaliano IX Borromeo Arese, les vergers se sont transformés en jardin romantique à l’anglaise, l’un parmi les meilleurs exemples de cet art en Italie.

Palazzo Borromeo

Le Palais des Borromées a été construit dans le 16ième siècle sur les restes d’une église primitive.   Le cimetière et relatif jardin à l’anglaise de 8 hectares ont été dessinés selon un précédent verger d’agrumes, productif jusqu’à la fin du 18ième siècle.
La chapelle aristocratique de 1858, contrairement à celle de l’Isola Bella, ne contient aucun cénotaphe ou monument funéraire.
Très connu l’escalier “des morts”, qui, pendant les dernières décennies, a été enrichi d’une importante collection de glycines.

Via Antonio Gramsci, 3, 28831 Baveno (VB) Lago Maggiore – Italy

REQUEST FORM

Call Now Button